F.A.Q : Tout savoir sur le tricycle évolutif

Ci-dessous vous trouverez de très nombreuses questions et surtout toutes leurs réponses concernant les tricycles évolutifs. Vous devriez pouvoir tout savoir, peu importe ce qui vous intéresse, de l’achat à l’entretien de ce vélo enfant si particulier.

Qu’est-ce qu’un tricycle évolutif ?

Sont nommés tricycle évolutif tous les tricycles (c’est-à-dire des vélos à trois roues) qui peuvent évoluer et donc être modifiés quand l’enfant grandit.

Cela recouvre plusieurs réalités. Ainsi certains tricycles évolutifs sont pour les enfants de 9 mois à 5 ans, tandis que d’autres sont pour les bébés de 9 mois à 2 ans et d’autres pour les enfants de 2 à 5 ans.

Ainsi, suivant les cas, le tricycle évolutif peut ressembler à une poussette avant de permettre à l’enfant de pédaler seul. Ceci explique que certains sont très légers et tout en plastique tandis que d’autres sont assez lourds, composés d’acier résistant et avec un harnais 5 points.

Quelles différences avec un tricycle classique ?

Un tricycle classique est un vélo pour un enfant qui ne sait pas encore faire du vélo. Il possède une roue à l’avant et deux roues à l’arrière. Il offre ainsi une grande stabilité à l’enfant qui peut se concentrer sur l’apprentissage du pédalage et donc du mouvement des jambes.

Les pédales peuvent être reliées à la roue avant ou aux roues arrière, suivant les références.

La différence principale est que sur ce genre de tricycle, l’enfant se débrouille tout seul. L’utilisation peut alors être très limitée dans le temps. Car dès que l’enfant commence à gagner en puissance et en vitesse, c’est signe que l’on peut lui proposer de passer à la draisienne (pour apprendre l’équilibre) ou directement au vélo.

De son côté, le tricycle évolutif accompagne l’enfant plus longuement puisque l’enfant peut être poussé par ses parents, quand il ne sait pas encore utiliser les pédales.

Bien sûr le prix n’est pas non plus le même. Tandis qu’un tricycle classique coûte en général moins de 50 EUR, le prix d’un tricycle évolutif peut dépasser les 150 EUR selon les éléments inclus.

Quels sont les différents types de tricycles ?

Il y a de nombreuses catégories pour les tricycles évolutifs et leur utilisation varie en fonction des vendeurs. Voici les termes les plus utilisés :

  • les tricycles évolutifs pliables, c’est à dire qui peut prendre un format compact pour entrer dans la voiture ;
  • les tricycles évolutifs bébé ou poussette, c’est-à-dire qui maintiennent bien, en toute sécurité et avec confort les plus jeunes enfants ;
  • les tricycles évolutifs fille ou garçon, dont les variations se font sur le design ;
  • les tricycles évolutifs draisiennes, perle rare qui permet non pas de pédaler, mais d’avancer en pousser sur les pieds ;
  • les tricycles évolutifs en bois qui ne sont jamais vraiment évolutifs, mais qui permettent juste d’ajuster la selle ;
  • les tricycles évolutifs organisés par tranche d’âge, 6 mois, 9 mois, 10 mois, 2 ans ;
  • les tricycles évolutifs 4 en 1 et 6 en 1 qui sont nommés selon le nombre de positions disponibles pour l’assise ;
  • les tricycles évolutifs avec roues en caoutchouc pour être sûr d’aller sur tous les chemins.
Quel est le plus intéressant : le tricycle ou la draisienne ?

C’est une question qui revient souvent et qui ne concerne pas strictement le tricycle évolutif. Quand on demande que choisir entre un tricycle et une draisienne, on cherche à acheter le meilleur accessoire pour permettre à l’enfant de faire du vélo.

En fait les deux types de vélo apprennent chacun une chose différente. La draisienne demande à l’enfant de comprendre l’équilibre sur un vélo. En effet pour gagner en vitesse, il faut cesser de mettre les pieds par terre et donc comprendre comment se tenir pour rouler et rester debout.

Le tricycle a besoin de la force des pédales pour avancer. L’enfant apprend donc le mouvement et se muscle progressivement les jambes. Il ressent physiquement les variations sur les chemins et comprend le principe même du vélo.

Nombreux sont donc les parents qui choisissent d’avoir les deux et qui laissent l’enfant de 2 à 4 ans choisir celui qu’il utilisera lors de la balade du jour.

Comment comparer les tricycles évolutifs ?

Pour savoir quel tricycle évolutif choisir, il y a plusieurs critères à prendre en compte. Voici les principaux points à étudier pour déterminer le modèle qui conviendra le mieux pour l’enfant et la famille à qui est destiné l’appareil :

  • l’évolution réelle du tricycle, c’est-à-dire l’assise la plus complète, les étapes intermédiaires et le format du tricycle dans sa forme la plus basique ;
  • l’âge idéal pour l’enfant ainsi que le poids maximal autorisé ;
  • la hauteur et la forme de la canne utilisée par l’adulte pour pousser le tricycle (et elle doit être amovible) ;
  • le type de roues (idéalement en caoutchouc EVA) ;
  • l’emplacement du frein et la possibilité de bloquer les roues ;
  • les éléments de sécurité pour maintenir le jeune enfant dans le siège (harnais, arceau, sangle à l’entrejambe, repose-pieds, etc) ;
  • les matériaux utilisés dans sa conception et la solidité générale ;
  • le design et le coloris ;
  • la marque ;
  • les accessoires en plus : pare-soleil, rétroviseur, panier, porte-gobelet, sonnette, etc ;
  • si l’ensemble est pliable ou non ;
  • le poids total (le métal / acier est résistant, mais plus lourd) ;
  • le prix.

Plus d’informations dans ce dossier strictement sur les critères pour choisir un tricycle évolutif.

Que valent les tricycles évolutifs avec volant interactif ?

Certaines marques, dont Smoby, mais ce n’est pas la seule, propose un volant interactif ou un guidon avec musique et lumière. En fait au lieu de tenir le volant pour prétendre choisir la direction, l’enfant peut appuyer sur des boutons pour avoir de la musique ou de petits jeux (avec des couleurs, des formes ou des sons d’animaux, suivant le produit choisi).

Il est important de comprendre que ce genre d’option en fait un tricycle poussette et que l’enfant utilisera donc peu l’ensemble pour apprendre à faire du vélo puisque le guidon ne l’y invitera pas forcément. Par contre cela peut occuper l’enfant quand on apprécie de faire de longues balades.

À vous de déterminer si c’est ce que vous souhaitez ou non. Notez juste que cela ne change en rien la qualité du tricycle.

Quelles sont les meilleures marques pour un tricycle évolutif ?

En France, l’une des marques les plus célèbres est Smoby dont les jouets et tricycles sont fabriqués en Europe. Il s’agit d’une marque milieu de gamme, qui propose une grande variété de produits à des tarifs très accessibles.

Toutefois pour du matériel durable, élégant et pouvant être utilisé par plusieurs enfants, il y a des marques plus pertinentes comme Kinderkraft ou encore Smart Trike.

Si vous êtes intéressés par un tricycle d’une autre marque, il est alors préférable de consulter plusieurs avis sur la marque et le produit avant de se décider.

Pour une vision plus précise, consultez l’article sur les marques de tricycles évolutifs.

Où acheter un tricycle ?

De très nombreux commerces permettent d’acheter un tricycle classique ou évolutif. Tout d’abord on peut se rendre dans de nombreux commerces destinés aux jouets pour les enfants et même dans certains magasins strictement dédiés aux cycles. Il est également possible de passer commande en ligne sur des sites comme Amazon, Cdiscount, la Redoute, etc.

Enfin, certaines enseignes dédiées à la puériculture et donc aux premières années de la parentalité proposent aussi quelques modèles de tricycles évolutifs.

À partir de quel âge peut-on utiliser un tricycle évolutif ?

La très grande majorité des tricycles évolutifs sont conçus pour les enfants à partir de 9 ou 10 mois, c’est à dire pour des enfants qui tiennent bien assis. Il faut dire que cela simplifie la conception du produit, puisque le dossier peut être presque droit et fixe. Il suffit juste de prévoir un arceau de chaque côté et des repose-pieds.

Par contre il est vrai qu’il faut souvent attendre que l’enfant ait environ 2 ans pour qu’il commence à s’intéresser aux pédales.

Si vous souhaitez un tricycle évolutif pour un bébé de 6 mois, assurez-vous vraiment de la qualité du siège pour ne pas abîmer le dos de l’enfant. Car l’âge minimum pour un tricycle évolutif dépend aussi de chaque enfant et chaque famille.

Quelle capacité développe la pratique du tricycle ?

Le quotidien en lui-même est source de développement chez n’importe quel enfant. C’est la variété des situations qui enrichissent sa coordination et sa curiosité.

Le tricycle permet de renforcer certaines capacités, mais il peut avoir un impact variable suivant les enfants. Voici les différents points mis en avant par une ergothérapeute :

  • l’enfant développe sa coordination, aussi bien le mouvement des jambes que celui des mains qui imposent la direction et de la tête qui doit surveiller le chemin et les obstacles ;
  • l’enfant va gagner en confiance en son corps, car il va pouvoir se déplacer autrement qu’en marchant ;
  • l’enfant va vite vouloir en faire plus et donc va vouloir, de lui-même, apprendre à faire du vélo.
Est-ce vraiment pratique le mélange poussette / tricycle ?

Pendant de nombreux mois, il est souvent préférable d’avoir une poussette pour sortir avec son bébé. Cela permet d’aller plus vite, de ne pas avoir à le porter en permanence.

L’intérêt du tricycle évolutif poussette, c’est que l’on a dans un même produit la réponse à des besoins très différents.

D’un côté l’enfant peut faire face à la route, avoir l’impression de faire du vélo ou avoir la possibilité de jouer (comme sur les Smoby avec volant et klaxon). De l’autre, l’adulte peut faire ses courses sans perdre de temps, sans porter l’enfant et parfois même avec un espace pour déposer un sac.

Cela ne fait donc pas partie des indispensables à avoir à l’arrivée d’un bébé, mais cela peut améliorer la qualité de nombreuses balades de façon très simple. Poursuivez votre lecture pour plus de détail sur l’association poussette et tricycle.

Comment bloquer le guidon d’un tricycle évolutif ?

Le meilleur moyen pour savoir comment bloquer le guidon d’un tricycle est de consulter la notice. En effet tous les fabricants ne proposent pas la même chose.

Ainsi la marque Smoby fonctionne avec une bague qu’il faut lever ou baisser pour bloquer ou libérer le guidon. D’autres fonctionnent avec un bouton.

Pensez à vérifier ce détail en l’absence de votre enfant, car sur certaines références, le système est tellement basique que si vous le montrez à votre enfant, il aura vite compris comment reprendre le contrôle de son guidon.

Faut-il porter un casque sur un tricycle ?

En France, la loi impose le port du masque sur tous les vélos pour tous les enfants de moins de 12 ans, qu’il soit conducteur ou passager (donc même quand il est assis sur un siège enfant derrière un adulte).

Cela concerne donc même les tricycles.
Toutefois quand le tricycle est en format poussette avec repose-tête, le casque n’est pas nécessaire.

elit. quis, mi, luctus in ut