Que choisir : tricycle ou draisienne ?

Que choisir : tricycle ou draisienne ?

Alors que vous étiez sur le point d’acheter un tricycle à votre enfant, un ami ou collègue a semé le doute dans votre esprit en vantant les mérites de la draisienne. Du coup, maintenant vous ne savez plus quoi choisir entre le tricycle et la draisienne.

Tricycle ou draisienne, de quoi parle-t-on ?

Le tricycle est le vélo à trois roues. Enfin c’est le principe de base, car on trouve également des tricycles qui sont des vélos enfants classiques avec des stabilisateurs. Ce qui leur fait un total de 4 roues. Et au niveau du fonctionnement, l’enfant peut pédaler, souvant sans chaîne, les pédales étant fixés sur la roue avant.

Le tricycle peut être utilisé dès que l’enfant tient assis, grâce à un manche télescopique (dit canne) tenu par les parents et un harnais de sécurité.

La draisienne est un vélo à deux roues, sans pédale. L’enfant doit non seulement tenir debout, mais avoir une certaine aisance pour se déplacer avant de pouvoir l’utiliser. Le fonctionnement est simple, l’enfant pousse de ses pieds le sol pour avancer.

Cela se pratique en autonomie et les parents ne peuvent pas vraiment intervenir.

Draisienne ou tricycle, tout dépend de vos objectifs

Puisque ces deux types de vélo pour enfants ne s’utilisent pas de la même façon, ils ne sont pas interchangeables.

Avant deux ans

Quand l’enfant n’a pas encore deux ans, la question ne se pose pas il n’y a que le tricycle qui convient, car cela permet au parent de prendre en main le rythme de la balade et de s’assurer que l’enfant ne va pas glisser.

Par contre pour cela il faut choisir son tricycle avec soin et prendre un modèle adapté au poids et à la motricité de l’enfant.

Pour apprendre à faire du vélo

Si vous êtes une famille fan de vélo et que vous avez hâte de partir en balade en vélo, alors aucun doute, il vous faut une draisienne.

En effet la position sur la draisienne est la même que sur le vélo. L’enfant apprend véritablement à se tenir sur un vélo. Dans le même temps, il découvre le principe de l’équilibre. Dès que l’enfant sait prendre de la vitesse puis lever les pieds pour se laisser porter par son élan, cela signifie qu’il est prêt à passer sur un véritable vélo (attention, être prêt physiquement ne signifie pas qu’on en a forcément envie).

Le tricycle n’est pas une première étape d’apprentissage du vélo, car on s’y tient assis comme une chaise, le dos bien droit.

Pour partir en balade

Tout dépend de l’endroit où vous partez en balade !

Si vous êtes urbain et que vos balades se font sur des trottoirs, rien ne vaut le tricycle. Il limite la vitesse de l’enfant et il est possible de tenir le tricycle en main. La draisienne offre une véritable autonomie à l’enfant et les plus casse-cous peuvent prendre beaucoup de vitesse très vite. Ce n’est pas vraiment conseillé en ville.

Par contre il est vrai que sur les chemins de campagne, pour vous accompagner le temps d’un footing, ou pour sortir avec le chien, rien ne vaut la draisienne. L’enfant est autonome et il va également plus vite dès qu’il en a compris le fonctionnement.

Pour le garder longtemps

Il est facile d’acheter un tricycle évolutif. Il existe même des poussettes qui deviennent des tricycles. La draisienne est tellement simple qu’il n’y a aucune évolution possible.

Donc si votre enfant a 18 mois et que vous cherchez à faire un achat longue durée, il est probable que le tricycle vous convienne le plus. Si votre enfant a 2 ans, la draisienne et le tricycle peuvent convenir, car selon la motricité de votre enfant il aura peut-être rapidement envie de passer à un vrai vélo…

Conclusion

Le meilleur choix entre draisienne ou tricycle est celui qui convient à votre famille et au sens de l’aventure de votre enfant. Il faut trouver un équilibre entre ses besoins à lui (en terme de sécurité, mais également d’autonomie) et vos préférences personnelles.

Dans tous les cas la draisienne et le tricycle sont des « vélos » et l’enfant a l’obligation légale de porter un casque, quelque soit son âge.

commodo diam fringilla elementum consectetur quis, leo.